Périonyxis

I définition

- inflammation des replis péri et sus-unguéaux

- réaction inflammatoire du pourtour des ongles caractérisée par des tuméfactions tissulaires aiguës ou chroniques, sensible à la palpation douloureuse des ongles

 

II forme aiguë

1) étiologie

- traumatismes plus ou moins violents, piqures suceptibles d'aboutir à un périonyxis (à la longue)

- conséquence plus fréquente : ongle incarné

- bactéries responsables d'une infection : streptocoque, staphylocoque doré

2) signes cliniques

- tuméfaction érythémateuse

- région chaude douloureuse à la pression qui fait apparaitre une goutelette de pus au niveau du sillon latéral ou du repli postérieur

- persistance de la douleur jusqu'à la disparition du processus inlfammatoire

- chute de l'ongle possible dans des cas extrèmes

3) traitement

traitement de l'ongle incarné : enlever l'éperon

antiseptiques locaux : compresses humides, DAKIN COOPER STABILISE, hexomédine transcutanée par trempage de l'orteil atteint

antibiotique local : fucidine si antiseptiques insuffisants (prescrtis par médecin)

 

III forme chronique

1) étiologie

- dûe à une infection mixte : bactérie (streptocoque, pseudomonas), champignon (candida albican : levure)

- c'est la présence de la levure qui confère sa chronicité à cette forme

candida albican : levure saphrophyte normale du tube digestif, devient pathogène dans certaines conditions et provoque des manifestations cutanéo-muqueuses

2) facteurs favorisants

- fréquent dans certaines professions (ménagères, boulanger...)

- favorisant au contact : d'humidité, de détergent, de sucre ...

- débris périonyxis : inflammation douloureuse

si persistance : apparition de pus jaunâtre, verdâtre sur le bord latéral de l'ongle

- lame unguéale molle e t friable, peut se détacher du lit de l'ongle et s'éliminer spontanément

3) signes cliniques

- léger oedème rouge au pourtour de l'ongle, peu douloureux

- le replis sus-unguéal prend l'aspect d'un coussinet semi-circulaire plus ou moins saillant à la base de l'ongle

- sans prise en charge : évolution vers l'atteinte de plusieurs ongles

- si atteinte matricielle : repousse dystrophique (ongle friable et rugueux)

4) traitement

- prélèvement myobactériologique pour mettre en évidence le germe responsable

- les périonyxis bénificient : d'antiseptiques, traitements antifongiques locaux, traitements systémiques

- seul antifongique disponible dans cette indication (pour levure) : kétoconazole NIZORAL 

44 votes. Moyenne 3.11 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site