Pathologies unguéales

I l'onycholyse

1) définition

- décollement disto-latéral d'un ou plusieurs ongles, partiellement ou en totalité

- onychoptose = chute de l'ongle

2) étiologie

- micro-traumatismes : contraintes chaussure, troubles statique/dynamique

- certaines dermatoses : lichen plan, psoriasis, pelade, mycose, verrue sous-unguéale, cor sous-unguéal

- certains médicaments : certains antibiotiques et immunosuppresseurs

- certaines formes génétiques d'onycholyse

3) traitement

- surinfection possible au niveau de la zone décollée (dermatophytes)

- incision et ablation de la partie concernée de l'ongle => onychotomie

- dégager les débris kératosiques sous l'ongle

- surveiller la repousse et remplacer la partie supprimée par une prothèse unguéale (onychoplastie)


II colorations pathologiques

1) leuchonychie

- plusieurs formes :

leuchonychie totale : ongle blanc sur toute sa longueur

leuchonychie sub-totale : ongle extrêmement atteint mais présence d'un arc rosé distal (partie non atteinte) à 2-4mm de large

leuconychie striée : 1 ou plusieurs bandes blanches transversales sur 1 ou plusieurs ongles

leuconychie ponctuée : tâches de 1 à 3mm de diamètre dues à des micro-traumatismes de la matrice, ces tâches disparaissent avec la croissance de l'ongle

- étiologie :

congénitale ( le plus souvent totale et sub-totale)

acquise, origine externe (soins intempestifs: manucure, causses professionelles)

origine endogène  (suite à une infection aiguë, des fractures ou chocs graves, des infections chroniques, des intoxications)  

origine dermatologique (suite à une dermatose)

2) autres anomalies de coloration 

- brun : au cours de fièvres graves (fièvre jaune, palu) 

- jaune : mycose, syphillis, troubles trophiques et cérébraux des ados

- rouge-orangé : cas d'insuffisance cardiaque, troubles cardio-vasculaires, polyarthrite rumatoïde, lupus, lichen plan

- violet-bleu : insuffisance ventriculaire, intoxication, prise de certains médicaments

- vert : certaines formes de mycose

- noirâtre : manque d'hygiène, mycose, syphillis, artérite, nitrate de plomb

3) anomalies de surfaces des ongles

- atrophie (gros orteil surtout) : micro-traumatismes

- épaississement : micro-traumatismes, mycoses

- ongles bombés ou hippocratiques : hypercourbure de la lame unguéale dans le sens longitudinal et transversal (convexe)

- ongles concaves : avitaminose, atteinte état général

- ongle ponctué de trous : psoriasis (principal), eczema, pelade, micro-traumatismes répétés

- sillons transversaux : ligne de Beau ( dépression de surface), indice de souffrance matricielle passagère d'origine sytémique ou locale (traumatisme, infection)

- stries longitudinales : augmentent avec l'âge, peuvent s'accompagner de fissures du bord libre, peuvent signer une tumeur du repli sous-unguéal proximal

 


 

39 votes. Moyenne 2.38 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×