Les ongles

I définition

- situé à l'extrémité antérieure et sur la face dorsale des orteils 

- rôle d'agent protecteur 

- lame kératinisée incurvée, s'étalant tangentiellement à la surface de la peau avant de devenir libre libre à sa partie antérieure


II embryologie

- appareil unguéal formé à la 9ème semaine de gestation 

- formés à partir du repliement de l'épithélium formant 1 sillon proximal, 1distal et 2 latéraux

- 11ème semaine : formation juste en avant du sillon distal de crêtes épithiales transversales = hyponychium (épiderme sous le bord libre de la lame unguéale), les cellules épithéliales issues du tissu proximal s'enfonçent obliquement en arrière et en profondeur pour former la matrice primitive isolant le triangle tissulaire sous-jacent qui deviendra le repli sus-unguéal, l'épithélium de l'aire unguéale (délimité par le sillon) deviendra le lit de l'ongle

- 20ème semaine : appareil unguéal achevé (structures, repli sous-unguéal, matrice, lit de l'ongle, hyponichium)

- tablette unguéale : cuticule : expension cornée du repli sus-unguéal au bord du sillon distal

                               lunule : croissant blanc à convexité distale en regardant la matrice 

                               plaque unguéale : coloration rosée au regarde du lit de l'ongle 

                               bord libre : partie non adhérente au lit sur la partie distale 


III physiologie

1) taille correcte

- examen soigneux de l'ongle avant la coupe 

- ongles normaux : coupe droite avec un angle millimétrique dans les angles 

- fraiser l'extrémité antérieure

2) taille courte

- ne jamais couper trop court, risque de découvrir la pulpe de l'orteil

- incarnation de la partie distale de l'ongle 

- irritation, hypertrophie peuvent entraîner des petits cors très douloureux

3) taille en amande

- mise à découvert des sillons

- bourrelets latéraux vont recouvrir les sillons de l'ongle qui en repoussant va entrer en contact avec ces derniers

- cause fréquente d'ongle incarné (onyxis latéral)


IV les différentes formes

1) ongle en tuile de provence

- plaque fortement convexe mais bords parallèles

- créé des conflits dans les bords latéraux du gros orteil (interne, externe ou les 2) 

- les bords tranchant peuvent s'enfoncer dans la partie charnue favorisant l'incarnation

- traitement pédicural : amincir la plaque unguéale à la fraise

                                 redresser les bords par la pose d'une mèche fixée au collodion (ou pose d'orthonyxie)

- traitement chirurgical : résection des bords latéraux (surveiller la repousse)

2) ongle en veloute

- convexité tellement importante que la plaque tend à s'enrouler sur elle-même

- les bords latéraux perdent leur parallélisme et convergent vers l'avant            

- traitement identique

3) plicature latérale

- la partie supérieure de l'ongle présente une surface plane

- les bords latéraux (1 ou les 2) reviennent à angle droit s'enchâsser dans les bourrelets péri-unguéaux

- traitement identique

4) ongles en barquette ( koïlonychie)

- anomalie de la forme et de la solidité de l'ongle

- altération de la forme caractérisée par un relèvement des bords latéraux

- la partie médiane déprimée devient concave

- les ongles sont mous

- cette affection rare provoque des ongles incarnés (chez les enfants qui se rongent les ongles, les adultes atteints de cirrhose)


 

43 votes. Moyenne 2.60 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site