La maladie

I définitions

- santé : état de bien être physique, moral et social

- maladie : altération de l'état de santé

- malade : personne atteinte de maladie 

- médecin : personne légalement autorisée à pratiquer la médecine 

- clinique : tout ce qui de passe au lit du malade 

- étiologie : étude des causes d'une maladie 

- morbidité : état de maladie 

- sémiologie : étude des signes des maladies relevées par le médecin ou rapportés par le malade (sumptômes) 

                     méthode de recueil

                    sémiologie = base du diagnostic 

1) signes/ symptômes

- signes : manifestation objective d'une pathologie relevée par un médecin lors d'une consultation 

- symptômes : description subjective faite par le patient d'une manifestation de la pathologie, telle qu'il l'a décrit au médecin (douleur) 

a) sources de signes

-signes cliniques : signes fonctionnels => symptômes 

                           signes généraux => ex : fièvre, anorexie

                           signes physiques => inspection, palpation, percussion, auscultation

- signes paracliniques : syndrôme => ensemble de signes et symtômes constituant une entité chimique 

                                   diagnostic => détermination de la nature d'une maladie, grâce à l'étude des éléments recueillis lors de l'interrogatoire, de l'examen 

                                                        clinique et des examens complémentaires 

                                   pronostic => appréciation du degré de gravité de l'évolution ultérieure d'une maladie 



interrogatoire                                                                                                                                                    pronostic 

                                ======>   diagnostic (positif, étiologique, différenciel) ========>       

examens cliniques                                                                                                                                          traitement 


II interrogatoire

1) 1er contact entre patient et soignant

- objectifs : établir une relation de confiance, anamnèse : histoire de la maladie, données cliniques antérieures au patient, rechercher les symptômes du patient

2) état général 

- plan précis

- questions simples et claires 

- nom, prénom, adresse, âge, sexe

- profession

- modes de vie, habitudes ...

3) antécédents personnels

- médicaux : maladies, hospitalisations

- chirurgicaux

- allergies

- traitements médicaux (en cours ou anciens) 

- antécédents familiaux

4) interrogatoire

-motif de consultation

- recherche d'éléments diagnostic (où, quand, comment) 

- symptômes associés

- épisode antérieur

- contexte de survenue 

- effets des médiacaments 

- retentissement du symptôme principal sur la vie du patient

5) symptômes 

- rechercher les symptômes généraux

- orienter l'interrogatoire 

- situer sur le plan anatomique ( région)


III examen clinique

- recherche des signes cliniques

- clinique = au lit du patient

- manifestations morbides en rapport avec l'état pathologique

1) examen signes cliniques 

a) inspection 

- 1ere étape de l'examen clinique

- signes cliniques recherchés par la vue

- niveau général : taille, poids, démarche...

- niveau régional : tête, cou, thorax, pied...

b) palpation 

- 2eme étape de l'examen clinique 

- signes cliniques recherchés par le toucher 

- revêtement cutanéo-muqueux : consistance 

- prise de pouls périphérique ( <60 => bradycardie, >80 => tachycardie)

- réaction du patient : douleur, défense...

c) percussion 

- 3eme étape de l'examen clinique 

- exploration des organes internes

- écouter le transmission du son provoqué avec les doigts

- distinguer les organes creux, pleins

- préciser les limites des organes et déceler une anomalie (pathologie) 

- rechercher sonorité normale/ disparition ou modification sonorité normale

(organes creux : poumons, estomac, colon...

 organes pleins : foie, rate, vessie...)

d) auscultation 

- écouter les bruits normaux ou anormaux avec le stétoscope

e) autres

- prise de sang

- examens d'urines

- recherche par systèmes (cardiologique, respiratoire, nerveux...)


IV examens complémentaires (paracliniques)

- multiplicité/ rapidité d'évolution des techniques d'investigation

- APRES examen clinique pour le compléter 

- exigence intellectuelle/ examens coûteux

- objectif de santé individuelle ou collective (bénéfice/risque)

- connaître les limites des compétences (avis spécialisés)

- inventaire paraclinique rigoureux plutôt que démarche de prescription systématique (habitudes) 

- examen invasif ou non

1) imagerie

- rayonnement électromagnétique haute fréquence

- générateur de rayons X : rayon incident

- objet traversé : absorption des RX (différent selon les objets)

- rayon transmis : récepteur 

- substance très dense : absorption +++ => peu de rayonnement (image blanche sur le film)

- RX ionisants : effets biologiques

- dosimétrie

- radiographie : images obtenues par projection des organes suivant un plan

- tomographie : image coupée suivant un plan, le plus souvent transversal 

- scanner : images obtenues par coupes millimétriques pouvant être reconstruites dans tous les plans de l'espace, ainsi que des images tridimentionnelles

- radio-clarté : apparait noir sur la radio, zone hypodense, laisse traverser les RX (tissus mous)

- radio-opacité : apparait blanc sur la radio, zone hyperdense, stoppe les RX (os, dents...) 

b) ultra-sons

- émetteur et récepteur

- absorption différentielle des ultra-sons 

- reconstruction de l'image par réflexion

- tissus hyperéchogènes/hypoéchogènes

- avantage : pas de RX

- image en direct : vision des mouvements

- sert pour obstrétrie/cardiologie

- uniquement pour tissus mous

- écho DOPPLER/scintigraphie

3) IRM: imagerie par résonnance magnétique

- récent (depuis 1975)

- vue en 2D ou 3d d'une partie du corps

- pas de RX

- basé sur l'eau du corps qui contient des protons : orienter les protons dans la même direction grâce au champs magnétique

                                                                           radiofréquence : permet d'écarter les protons

                                                                           arrêt radiofréquence : protons en position de relaxation 

 - relaxation : émission d'énergie selon 2 axes : non invasif/non irradiant

                                                                       contre indiqué si implants métalliques 

                                                                       très précis : images en coupes, reconstructions

- limites : claustrophobie, examen long, matériel peu disponible, contre-indications (implants...)

4) élctrocardiogramme: ECG

- le myocarde peut générer sa propre impulsion électrique : contraction régulière sans intervention du système nerveux 

- tissu spécifique

- activité du coeur mesurée : auscultation et enregistrement de l'activité physique

- le Hotler cardiaque : enregistrement de l'activité du coeur en continu sur 24h, recherche des troubles de la conduction cardiaque

-  élctroencéphalogramme (EEG) : activité électrique du cerveau, pour crises épileptiques et troubles de l'activité cérébrale 

- électromyogramme (EMG) : étude des potentiels émis par les muscles lors de la contraction volontaire, pour les anomalies du sytème nerveux (paralysie)

5) endoscopie

- permet de visualiser l'intérieur des conduits et des cavités du corps

- endoscope : tube optique avec éclairage et caméra

- introduction par voie naturelle ou avec incision

- bronchioscopie (bronches), coloscopie (colon), cytoscopie (vessie) 

6) examens biologiques

- analyse des fluides ou des cellules

- sang, liquides biologiques

- biopsie/biopsie exérèse (examen des tissus : biopsie => 1 partie du tissu, biopsie exérèse => tout le tissu)

- biochimie/hématologie/immunologie/histologie/bactériologie...

7) explorations fonctionnelles

- épreuve d'effort cardiaque + ECG

- épreuve d'effort pneumologique

- troubles du sommeil

8) ponction

- intervention constisant à introduire une aiguille, un trocart dans une cavité naturelle ou pathologique pour en prélever son contenu dans un but diagnostic ( ponction exploratrice ou thérapeutique)

- ponction pleurale/ponction lombaire


V diagnostic-traitement-pronostic

1) diagnostic

- "connaissance à travers les signes"

- vient conclure l'examen du patient

- mise ne place d'un traitement

- accompagné d'un pronostic

signes + symptômes = diagnostic

- diagnostic positif : le plus probable à partir des informations recueillies lors de l'anamnèse, des examens cliniques et complémentaires diagnostic d'emblée ou si plusieurs diagnostics => recours à des examens complémentaires

- diagnostic différentiel : détermination de la nature d'une maladie par comparaison des signes des différents diagnostics, examens complémentaires

- diagnostic étiologique : détermination de la cause d'une maladie, permet de mettre en place un traitement étiologique

=> maladie idiopathique : maladie d'étiologie inconnue, traitement symptômatique ou empirique

2) traitement

- ensemble des moyens chimiques, physiques, biologiques employés pour atténuer, abréger ou guérir une maladie

- beaucoup de traitements pour beaucoup de maladies

a) balance bénéfice/risque

- avant tout ne pas nuire (Hippocrate), conséquences jamais bénéfiques => effets secondaires indésirables, pharmacovigilance : plus la maladie est bénigne moins le risque est acceptable

- bénéfice : amélioration de l'état du patient

- risque : effets indésirables bénins ou non

b) différents types de traitements

- étiologique : traitement de la cause 

- symptômatique : traitement des symptômes

- empirique : traitement fondé sur l'expérience et non sur une vérité scientifique

- palliatif : traitement qui ne vise pas la guérison mais l'amélioration de la condition de vie du patient

c) traitement médicamenteux

- molécules très nombreuses

- maladies orphelines

- peu de nouvelles molécules 

- critères de prescription précis : les respecter : forme galénique, posologie, voie d'administration, indications, contre-indications, effets indésirables, interactions, pharmacodynamie

- choisir le traitement le plus adapté au patient (tolérance) et à la pathologie (efficacité) 

d) traitement chirurgical

- réparatrice : orthopédie

- curative : exérèse

- reconstrcutive : après chirurgie d'exérèse

- esthétique

- sous anesthésie locale, loco-régionale, générale

e) traitement par agents physiques

- radiations : cancérologie

- électriques : stimulateur cardiaque (pace maker) 

- ultra-sons : détartrages, calculs urinaires

- laser 

-kinésithérapie, podologie

3) pronostic

- prédiction par le médecin du progrès de la maladie du patient et ses chances éventuelles de guérison

- estimé à court, moyen ou long terme

- pronostic favorable : rémission, guérison

- pronostic défavorable : complication, aggravation

- influence psychologique sur le pronostic : attitude du patient et de son entourage (respect traitement, hygiène...)

- pour une même situation pathologique pronostic différent en fonction de l'état psychologique du patient et e son adhésion au traitement => compliance 

4) prévention

- ensemble des mesures à prendre afin d'éviter qu'un accident ou maladie ne survienne

- 3 types de prévention : 

primaire : empécher l'appartition de troubles, pathologies, symptômes

secondaire : prise en charge du problème au tout début de l'appartition du trouble => dépistage

tertiaire : prévenir les rechutes et les complications => réinsertion

5) vaccination

- permettre à l'organisme d'acquiérir un système immunitaire spécifique à la maladie infectieuse en introduisant un corps étranger qui va permettre un réponse immunitaire positive

- double objectif : protéger le vacciné (prévention individuelle) et diminuer la circulation de l'agent transmissible dans la population (prévention collective)




 

7 votes. Moyenne 3.57 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×